etudes d'art studio m

L’année de Mise à Niveau en Arts Appliqués touche presque à sa fin. Quatre étudiants de Studio M Montpellier acceptent de parler de leurs projets, de leur avenir et de faire le bilan de leur année à Studio M.

 

MANAA studio m montpellier

Une passerelle artistique

Studio M : Qu’avez-vous fait avant d’intégrer la MANAA ?

David Pirault : Il y a trois ans, j’ai passé un Bac S, en hésitant entre l’informatique et les mathématiques. C’est la raison pour laquelle j’ai fait une année de facultés mathématiques - informatique suivie de deux ans en école d’informatique. Je me suis aperçu que ce qui m’intéressait le plus était la partie design. C’est pourquoi j’ai voulu me réorienter en design graphique. Je suis allé en MANAA car c’est un passage obligatoire vers toutes les autres formations.

Théo Hannecart : J’ai passé un Bac S, puis je suis allé en faculté de biologie. Ce qui me plaisait c’était dessiner. Lorsqu’on faisait les dissections, j’aimais dessiner tout ce qu’on voyait !

Valentin Destriez : J’ai fait un Bac professionnel technicien menuisier agenceur, puis une année de faculté en arts appliqués à Aix-en-Provence. Ce n’est qu’après que j’ai décidé d’intégrer la MANAA.

Audrey Patru : Je suis en reconversion professionnelle. Avant, je travaillais. J’ai passé mon bac ES il y a presque 10 ans, puis j’ai fait une licence STAPS dans le domaine sportif, afin de devenir entraîneur de gymnastique. Pour continuer dans cette idée, j’ai passé un diplôme d’État d’entraîneur. Je travaillais en parallèle dans un club de gymnastique. Au bout d’un certain temps, j’ai eu envie de changement. J’ai tout quitté et j'ai ensuite exercé des métiers de la filière administrative dans de nombreuses entreprises Le but était d’avoir un maximum d’expériences pour m’enrichir personnellement, afin de trouver ce qui me plaisait.

L’année dernière, j’ai eu un déclic, et j’ai décidé de reprendre mes études. Voilà pourquoi je suis en MANAA cette année !

 

cours dessin studio m montpellier

 

Studio M : Pourquoi vous être orientés vers des études artistiques ?

Valentin Destriez : J’affectionne beaucoup le design de produit. Pendant mon Bac, j’ai fait de la conception d’objet, de la réalisation menuiserie… Partir du plan et arriver jusqu’à l’objet final me passionne. J’ai donc décidé de m’intéresser aux plans et à la conception, c’est ainsi que je me suis orienté vers la MANAA ainsi que le design de produit que j’ai adoré.

Audrey Patru : Depuis toute petite, j’aime les activités manuelles, créatives et le dessin.

 

Studio M : Que représente cette année à vos yeux ?

David Pirault : La passerelle entre ce que je faisais auparavant et ce que je veux réellement faire.

 

 

Studio M : Qu’est-ce qui vous plaît dans votre MANAA à Studio M Montpellier ?

Audrey Patru : Tout, l’ambiance de groupe, les liens avec certaines personnes, la complémentarité, le fait de reprendre mes études. Mais aussi d’être entourée de jeunes, la dynamique. C’est enrichissant, tant sur le plan humain qu’intellectuel. C’est vraiment un tout ! Je ne veux pas que ça se termine, je suis épanouie dans ce que je fais cette année.

Théo Hannecart : Notre classe a une très bonne ambiance. Une bonne entente et une entraide qui permettent de bien travailler. Nos professeurs sont intéressants. En général tout est bien cette année.

David Pirault : Moi, ce qui me plaît, c’est la manière de travailler. J’ai toujours aimé cette façon de travailler sur plusieurs projets.

 

Studio M : Quel a été votre projet favori cette année ?

Valentin Destriez : Le dernier projet réalisé, où l’on devait associer deux marques pour créer un seul objet. Je suis parti sur une marque distinctive reconnaissable à son logo, comme Louis Vuitton ou Louboutin. Comme je suis amateur de sports d’hiver, je me suis dirigé sur les skis. J’ai donc associé une marque de ski et une de luxe afin de créer des skis et une chaussure.

Audrey Patru : Le workshop où l’on devait réinventer le cheval à bascule. C’était du design de produit. On a pu s’y consacrer pendant une semaine, au cours de laquelle nous sommes passés d’une idée à un objet concret.

David Pirault : L’un des premiers projets, qui était la mise en page d’un magazine sur le tatouage. J’adore les tatouages et ce projet s’apparentait à ce que je souhaite faire, la mise en page. J’ai aimé les illustrations que l’on pouvait faire nous-mêmes, le dessin et la mise en page.

Théo Hannecart: J’aime beaucoup le design graphique donc j’ai aimé tout ce qui touche aux affiches. On en a fait plusieurs en édition et en communication. Sinon, j’ai aussi apprécié la peinture en expression plastique.

 

Studio M : Quels-sont les autres projets que vous avez appréciés ?

Valentin Destriez : Tout ce qui était en rapport avec le graphisme et le dessin, par exemple une affiche qu’on a dû faire pour un festival.

David Pirault : Les projets de design graphique, toujours en rapport avec les affiches. On a eu un projet où l’on devait créer des mugs à partir de personnages connus de bandes dessinées ou autres. Il fallait les dériver en mugs et qu’ils soient facilement reconnaissables. J’avais fait Clank de Ratchet & Clank - le petit robot - puis Batman et Toad de Mario.

Audrey Patru : La décoration d’une maison, projet que l’on pouvait faire seul ou en groupe, où on avait un plan de plusieurs pièces et où on devait faire la décoration de l’habitation.

Quand je suis arrivée en MANAA, je souhaitais continuer dans la décoration d’intérieur, c’est pourquoi ce projet m’a beaucoup parlée.

 

théo hannecart

 

Studio M : Selon vous, quelles-sont vos principales qualités artistiques ?

Audrey Patru : Je dirais que je suis perfectionniste, tenace et créative.

David Pirault : Je m’adapte à tout et je suis minutieux. Mes années en maths m’ont permis de toujours vouloir faire les choses le mieux possible.

Théo Hannecart : Je trouve beaucoup d’idées, je sais être minutieux et je suis curieux d’essayer de nouvelles choses, comme la peinture par exemple, que je n’avais jamais fait jusqu’à présent.

Valentin Destriez : Je suis créatif et très minutieux. J’ai beaucoup d’ambition, ce qui me permet d’avancer.

 

Studio M : Quelle est la matière que vous avez préférée ?

David Pirault : Le design graphique. J’aime aussi beaucoup la typographie - communication, matière se rapprochant des mises en page.

Théo Hannecart : C’est compliqué de choisir, mais je dirais le design graphique.

 

Studio M : Est-ce que cette année vous a plu ?

Audrey Patru : Oui, je n’ai pas envie que ça se termine ! C’est vraiment une révélation. C’est vaste, large et complémentaire donc je trouve mon compte dans chaque matière. J’ai peur d’être frustrée l’année prochaine puisque cela va être plus spécifique.

David Pirault : La manière de travailler est totalement différente mais j’ai toujours aimé cette façon de travailler sur plusieurs projets, pour l’école, mais aussi personnels et d’avenir.

 

travaux étudiant manaa

 

Et après la MANAA ?

Studio M : Avez-vous des projets artistiques en dehors de l’école ?

David Pirault : De temps en temps, il m’arrive de rechercher des tatouages que j’aimerais faire plus tard. Sinon, mon cousin monte son entreprise et je l’aide pour les logos, le design de son site etc.

Théo Hannecart : J’ai des projets pour ma famille, des tableaux et des dessins.

Valentin Destriez : Depuis que je suis petit, j’ai toujours beaucoup dessiné donc je fais du street art, des graffitis…

 

Studio M : Que souhaitez-vous faire l’année prochaine ?

Théo Hannecart : Je compte poursuivre en Bachelor Webdesign / Infographiste.

David Pirault : Pareil, le Bachelor Infographiste / Web designer.

Audrey Patru : J’aimerais faire un BTS en design de produit en alternance soit à Lyon, Saint-Paul-Lès-Dac, soit à Montpellier ou Aix-en-Provence.

Valentin Destriez : Pareil, j’aimerais faire un BTS de design produit. Étant en post-bac, je suis dans l’attente de mes résultats. J’ai le choix entre Paris, Strasbourg, Lyon, Saint-Paul-Lès-Dax, Lille ou Toulon.

 

Studio M : Que voulez-vous faire comme métier ?

Audrey Patru : Je ne sais pas encore exactement. J’aimerais surtout être à mon compte, tout réaliser de A à Z. Je voudrais avoir pleins de connaissances afin de me spécialiser par la suite.

Je souhaiterais travailler dans le domaine de l’habitation, du foyer mais je reste ouverte à toute proposition, je ne suis pas encore fixée.

David Pirault : Je souhaiterai devenir web designer.

Théo Hannecart : Et moi, infographiste.

Valentin Destriez : Je ne sais pas exactement pour l’instant, j’envisage de travailler dans le design automobile.

 

etudiant studio m montpellier

 

Merci à nos 4 étudiants pour leur temps et leur participation !