actualité studio m montpellier

Il y a quelques mois, les étudiants en formation Bachelor Infographiste/Webdesigner de Studio M Montpellier participaient au Trophée Clairefontaine. Une opération auréolée de succès puisqu'Emilie Pomiès se voyait décerner la Mention Spéciale du Jury, et que Sébastien Fargier et Balla Touré étaient conviés à exposer leurs travaux au salon L'Etudiant de Paris.

 

trophée clairefontaine

Les étudiants de Studio M Montpellier exposés à Paris

Sélectionnés parmi plus de 230 propositions, les créations de Sébastien Fargier, Balla Touré et Emilie Pomiès ont été exposés à Paris, au cours du salon organisé par l'Etudiant.  Une visibilité auprès de plusieurs milliers de visiteurs !

Emilie a d'ailleurs été conviée sur place avec les deux autres gagnantes du Trophée, pour une cérémonie de remise des prix.

L'occasion pour la directrice de l'école, Emmanuelle Juan-Carlotti, et la professeur Référente, Stéphanie Legrou, de s'exprimer sur cet événement.

prix remporté par studio m

Le mot de l'équipe

Studio M : Emilie Pomiès a remporté la mention Spéciale du Jury pour le Trophée Clairefontaine, et les propositions de deux autres élèves, Sébastien Fargier et Balla Touré, ont été sélectionnées pour être exposées au Salon Etudiant de Paris. Que représente cet événement ?

Emmanuelle Juan-Carlotti : Je suis extrêmement fière de mes élèves. Ce trophée, comme le Concours CartCom Zénith remporté l’année passée par Lucile Assié, permettent de se rendre compte de leur créativité débordante. Ils mettent en avant le fait que nos élèves font des propositions d’un très bon niveau. Cela confirme aussi la qualité des enseignements professionnels qu’ils suivent et le choix des encadrants qui composent l’équipe pédagogique.

Stéphanie Legrou : Je suis également très fière de mes élèves, car ils répondent très souvent présent, avec de bons travaux chaque fois que nous leur proposons un projet. Leur travail a été de qualité.

Ce prix représente l'aboutissement d'un travail essentiellement artistique sur le thème de la joie, qui sort un peu du cadre de prédilection d'un Infographiste-Webdesigner. Ils ont l'habitude de travailler avec un cahier des charges précis.

 

Studio M : Comment ont réagi les étudiants sélectionnés pour être exposés au salon ?

E.J-C : J’ai échangé avec Emilie Pomiès juste avant qu’elle ne parte : elle était ravie à l’idée de recevoir ce prix ! Pour elle effectivement, c’est un très bon début. Ce projet et cette victoire vont compléter son book et l’aider dans ses recherches professionnelles futures.

 

Studio M : Quelle est la politique de l’école vis-à-vis des concours et des projets étudiants ?

E.J-C : Nos élèves y participent en totale liberté, sur la base du volontariat. Nos professeurs restent alertes et leur proposent régulièrement d’y prendre part, ce qu’ils décident de faire ou non. Pour eux, ce sont d’excellents exercices. Ils remportent non seulement des gains, mais ils bénéficient d’une nouvelle visibilité.

S.L. : De mon côté, je les encourage le plus possible à travailler pour de réels projets, car c'est comme cela que l'on se confronte aux demandes de clients, et surtout à la mise en concurrence avec d'autres créatifs. Avec les étudiants en Bachelor Infographiste/Webdesigner, nous travaillons tout au long de l'année sur des projets divers et variés comme le Logo de la Région, Montpellier Events, Bordeaux Rosé, pour lequel nous attendons encore les résultats.

 

Studio M : Justement, comment travaillez-vous avec vos élèves, pour ce type de travaux ?

S.L. : Je propose le sujet, je les laisse réfléchir et apporter eux-mêmes les idées. Dans un deuxième temps, ils m'exposent eux-mêmes leur projet et c'est seulement à ce moment-là que je leur donne des conseils en termes de couleurs, de placement, de positionnement par rapport à la demande... Mais en aucun cas je ne transforme radicalement leur idée quand il s'agit d'un projet artistique.

 

Studio M : D’un point de vue professionnel, quelle est la valeur ajoutée de ces concours ?

E.J-C : Les étudiants apprennent à répondre à la demande de commanditaires. Les gagnants peuvent obtenir des retours sur leur travail de la part de professionnels, ce qui est très formateur. De plus, c’est le début d’un réseau.

 

Studio M : Quels conseils donneriez-vous à vos élèves ?

S.L. : Le meilleur conseil que je pourrais leur donner, c'est de se faire confiance et d'oser, afin de proposer des créations innovantes.

E.J-C : De toujours laisser libre court à leur créativité. C’est toujours la créativité, l’inventivité et l’impertinence qui payent !

 

concours studio m