Actualité Studio M

Spécialiste de l'animation 3D, Jérémy Laplatine a accepté d'être formateur dans le cadre du programme LEADER Orient Guadeloupe. Il enseigne aux jeunes participants les dernières techniques en la matière, dans l'objectif de les aider à produire des outils de communication pour les communes de Saint-François, et de la Désirade et de les former aux métiers de la 3D.

Studio M : Bonjour Jérémy. Pouvez-vous nous préciser votre rôle au sein du programme LEADER Orient Guadeloupe ?

Jérémy Laplatine : Je suis Référent 3D pour la formation. Dans un premier temps, mon rôle est d’être le professeur des élèves en 3D et de les accompagner en infographie, en 3D, en animation et également pour la mise en place de leur projet de fin d’année.

Studio M : Vous avez pour objectif d'aider vos élèves à produire des contenus et des supports qui mettent en valeur le patrimoine culturel des communes de Saint-François et de la Désirade. Comment se déroule le projet ?

J.L. : Il faut beaucoup de travail car l'univers de la 3D est très vaste. Cela demande donc beaucoup d'efforts d'adaptation, tant pour pouvoir travailler avec les élèves que pour les diriger dans la bonne voie.

Studio M : Quelle est l'avancée de votre projet à l'heure actuelle ?

J.L. : Pour l'instant, nous sommes en train d'établir ce qu'on appelle dans le métier "la bible". Il s'agit d'une réflexion très approfondie du sujet, qui nous permet de savoir exactement où on va et à quoi ressemblera le produit fini. Nous commençons également à avoir quelques visuels qui nous permettront de valoriser le projet et de le présenter aux différents acteurs concernés.

Studio M : Les élèves avaient déjà produit un film. Pouvez-vous nous en dire plus ?

J.L. : Il s'agit d'un film de présentation qui explique de façon générale comment nous allons valoriser la ville de Saint-François. Le film a permis de faire travailler les élèves en groupe et de commencer à les mettre en situation de production, avec les contraintes et problématiques que cela implique.

Studio M : Vous les encadrez donc dans la conception de jeux et d'applications ?

J.L. : Tout à fait, pour les aider à valoriser la commune de Saint-François. L'idée est de produire un rendu moderne. Un projet en 3D et utilisant les concepts de réalités augmentées s'ancre dans l'air du temps, nous avons d'ailleurs quelques idées dans ce sens. J’ai été recruté parce que j'ai acquis des compétences dans le jeu vidéo en temps réel et en 3D, ce sont des aspects qui aident à développer le côté ludique que l'on recherche.

Studio M : Comment travaillez-vous avec vos élèves ?

J.L. : Ils travaillent toute la semaine, ils sont assidus et motivés, que ce soit pour la 3D ou pour réaliser des images ou vidéos sur des logiciels tels que Photoshop ou After Effects... A travers mes exercices, j'essaye de leur faire comprendre comment travailler efficacement en équipe et dans le cadre d'une production. Nous voulons les faire avancer tous ensemble, créer une réflexion commune. C'est comme cela que l'on avance et que l'on peut créer quelque chose de concret. Notre formation est professionnalisante. Nous voulons qu'à la fin, les élèves aient acquis l'état d'esprit de vrais professionnels !

pointe à cabrits

Former les futurs professionnels de la 3D : l'objectif de Jérémy Laplatine

Studio M : Quelle est la progression des élèves ?

J.L. : Je suis très agréablement surpris par leur niveau. Ils fournissent beaucoup de travail en peu de temps, un facteur très important dans le secteur de la 3D. C’est un métier de passionné, qui demande beaucoup de compétences. Si on n'aime pas ce métier, on ne peut pas y arriver.

Studio M : Quels sont les débouchés de cette formation avec le programme LEADER Orient Guadeloupe ?

J.L : Nous avons plusieurs projets pour les aider à intégrer le monde professionnel. Certains élèves ont déjà une idée très précise de ce qu'ils veulent faire. Certains veulent travailler dans la publicité, d'autres dans l'animation...l'avantage est que selon leur spécialisation, ils peuvent trouver des métiers vraiment très différents.

Studio M : Reconduirez-vous cette formation, lorsqu'elle sera terminée ?

Jérémy : On espère mais mais cette question dépasse mes compétences de formateur et la décision ne m'appartient pas. Terminer ce projet sera déjà une première réussite. Tout ne dépend pas de moi, mais je suis très confiant pour la suite !

Studio M : Selon vous, quels sont les principaux enjeux de cette formation ?

J.L : L'enjeu aujourd'hui est de faire en sorte de rendre des personnes professionnelles rapidement. Normalement, l'apprentissage de la 3D se fait sur des formats de 3 ou 4 ans. La durée de notre formation est donc un atout, car on propose un apprentissage très dense. Deuxièmement, nous avons choisi d'accueillir des élèves qui ne sont pas du tout issus du milieu informatique ou infographique. Ce sont des gens qui n'avaient pas forcément de facilités en arrivant mais qui étaient particulièrement motivés. Pour moi cela n'est donc pas vraiment une difficulté, car si les élèves sont investis et travaillent, on peut obtenir de très bons résultats d'ici la fin de l'année.

Studio M : Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier de formateur ?

J.L.: L'éducation me plaît beaucoup. Être au contact des élèves, leur transmettre mes savoirs... J'apprécie aussi le fait de pouvoir ouvrir les portes de ce domaine souvent cantonné à des personnes ayant fait des études d'infographie, ou ayant ce projet professionnel depuis très longtemps. Comme je vous le disais, c'est un milieu de passionnés où on rencontre aussi beaucoup d'autodidactes. On ouvre les portes à des élèves qui ne seraient pas venus forcément dans ce secteur. Je trouve cela vraiment très intéressant.

Studio M : Comment la masse de travail est-elle répartie dans votre classe ? Est-ce que chacun a un rôle précis ?

Jérémy : L'idée première est de former des généralistes avec des bases solides en 3D, infographie et dessin sur les premières années. Selon les métiers choisis par chacun nous adaptons leurs rôles aux seins des projets pour les faire pratiquer un maximum dans le domaine dans lequel ils souhaitent se professionnaliser.

Merci à Jérémy Laplatine de nous avoir apporté plus de précisions sur le projet qu'il mène à bien avec le programme LEADER Orient Guadeloupe !