Actualité Studio M Montpellier

Du 1er au 5 juin 2015, les étudiants en MANAA et en formation Praticien Photo de Studio M Montpellier se sont rendus à Paris pour un séjour riche en visites ! L'objectif ? Reprendre goût aux déambulations dans les musées et s'imprégner des plus grands chefs-d’œuvre du milieu artistique.

C'est le premier lundi de juin, à 7h20 exactement, que l'épopée parisienne des PRAT et des MANAA de Studio M Montpellier a débuté. Carnet de dessin en main et appareil photos à l'épaule, les élèves ont sillonné les artères de la ville lumière afin d'en découvrir les adresses culturelles les plus emblématiques et d'en savourer les expositions temporaires.

Semaine culturelle pour les MANAA et les Praticiens Photos

Paris, Jour 1 

C'est sous le soleil que nos artistes en herbes ont foulé les rues de la Capitale. Après un premier arrêt pour admirer l'architecture de la Sainte-Chapelle et un passage obligé sur les quais de Seine, direction la cathédrale Notre-Dame dans une atmosphère hugolienne. Ne reculant devant rien, les élèves ont ensuite entrepris l'ascension de la butte Montmartre pour admirer la vue et le Sacré-Cœur.

Jour 2, aperçu de la diversité des arts

Si pendant leur année scolaire, les jeunes talents de Studio M ont pu avoir un bel aperçu de la pluralité artistique, la deuxième journée de voyage leur en a donnée la preuve tangible. Après avoir visité le Musée Rodin (en passant devant le célèbre Penseur et la Porte de l'Enfer), ils ont gagné le Champ de Mars pour un pique-nique improvisé au pied de la Tour Eiffel. Les esthètes se sont ensuite rendus au Musée d'Art Contemporain où les attendaient Yves Klein, Robert Delaunay ou encore Henri Matisse. Clou de la visite, un train fantôme signé par l'artiste Elaine Sturtevant avait pris ses quartiers dans le sous-sol du musée. Dernière étape de la journée : le Quai Branly. L'exposition Tatoueurs, tatoués retraçait l'histoire du tatouage à travers des archives détonantes.

Jour 3, rencontre avec la fine fleur artistique

Le Musée d'Orsay a ouvert ses portes sur une pléiade d’œuvres occidentales, allant de la sculpture à la peinture, en passant par l'architecture et les arts graphiques. En plus de l'exposition permanente, les étudiants ont pu admirer une rétrospective sur le post-impressioniste Pierre Bonnard et l'exposition Dolce Vita, du liberty au design italien, qui mettait en lumière les arts décoratifs.

L'après-midi, les élèves de Mise à Niveau en Arts Appliqués et les Praticiens Photos ont eu le privilège de découvrir l'atelier de création personnel d'Yves Saint Laurent. Son bureau, sa façon de dessiner ou encore son nécessaire de travail ont été soigneusement conservés et dévoilés à titre exceptionnel aux étudiants. Par la suite, ceux-ci ont approfondi leur connaissance de l'univers du couturier grâce à l'exposition 1971, la collection du scandale.

Après quoi, changement d'ambiance radical au centre de création numérique Le Cube, avec l'exposition Robot pour être vrai.

Jour 4, Paris est une fête (Ernest Hemingway)

Ils ont beau avoir écumé les musées de la Capitale durant 3 jours, les étudiants en école d'art de Montpellier n'ont vu qu'une infime partie de l'offre culturelle qu'elle recèle. Afin de palier ce manque, ils ont attaqué leur journée par le Musée des Arts Décoratifs. L'après-midi a été rythmée par une halte au Grand Palais, avec l'exposition Icônes américaines qui réunissait pour l'occasion des artistes tels qu'Andy Wharol. Les jeunes esthètes avaient ensuite rendez-vous avec le trublion de la mode : Jean-Paul Gaultier. Du tutu au corset en passant par la mythique marinière, ses modèles les plus célèbres étaient présentés dans une mise en scène... décalée !

Jour 5, last but not least !

Pour leur dernier jour, les artistes et photographes de Studio M Montpellier ont eu accès à la Fondation Louis Vuitton, imaginée par Frank Gehry. Le vaisseau de verre abrite aujourd'hui une collection impressionnante d’œuvres d'art moderne.

Après ce concentré de contemporanéité, les étudiants ont fait un saut de plusieurs siècles en arrière avec la visite du Louvre. Comme de vrais chercheurs d'art, ils ont parcouru les galeries en quête de pièces reconnues.

Au total, 75 km ont été parcourus à pied par les élèves, pour un condensé de culture et d'esthétisme !

Retrouvez toutes les photos du voyage dans la galerie !

bannière-manaa-paris-2015