Embauchée sur RTL2

Noémi MARTIN a suivi la formation animateur radio à STUDIO M Montpellier. Il y a quelques jours, elle vient d'être embauchée sur RTL2 Côté d'Azur, elle y assure son émission tous les jours entre 12h et 16h, retour sur son parcours à STUDIO M...


En quelle année avez-vous suivi notre formation Animateur Radio à STUDIO M Montpellier ?

C’était la promo 2017/2018.


Que retenez-vous de l'école ?

J’en retiens que j’ai bien fait de sauter le pas de m’inscrire cette année-là, c’était le tremplin dont j’avais besoin.


Qu'avez-vous appris grâce à votre formation ?

La formation m’a permis d’apprendre à maîtriser ma voix, écrire les émissions et tout cet aspect « technique ».
Mais on apprend surtout beaucoup sur la réalité du métier grâce aux professeurs qui nous partagent leurs nombreuses années d’expérience.
 

Pourquoi avoir choisi la radio ? C'est un rêve que vous aviez déjà petite ?

Un rêve d’ado, je pensais que c’était un métier totalement inaccessible. J’ai commencé à écouter les émissions le soir sur les radios musicales et puis les années sont passées et je me suis mise en tête que je ferais un métier qui me plait et que ce serait de la radio. 
 

Qu'aimez-vous le plus dans votre métier?

Beaucoup de choses mais la plus forte c’est le retour des auditeurs qui écoutent l’émission tous les jours. Ils ne s’en doutent pas, mais ils me motivent quand je les ai au téléphone ou quand je sais qu’ils écoutent la radio au travail, dans la voiture et que je partage un bout de leur journée. 
C’est la plus belle chose de ce métier.

noémi martin


Selon vous, quels sont les atouts indispensables d'un bon animateur radio ?

Il y a deux types de bons animateurs, ceux qui ont des belles voix mais qu’on entend et ceux qu’on écoute et qui vont durer et se démarquer, pour ça, être passionné, c’est le plus important.
Savoir s’adapter, se démarquer, se renouveler, tout le temps, être à l’aise à l’oral aussi... Mais l’amour du métier c’est le critère qui, je pense, est numéro un.
 

Quels sont les éléments qui peuvent faire la différence ?

Encore une fois aimer ce métier pour ne pas lâcher, ça fait toute la différence et ça fait avancer.
 

Quelle est votre journée type ?

J’arrive à 9h à la radio, on prend le temps de faire un point sur la journée avec le reste de l’équipe en buvant le café.
Je pars ensuite dans mon studio préparer tout ce qu’il me faut pour l’émission, je m’occupe aussi de mes mails etc...
Vers 11h45, je prends l’antenne pour 4h d’émission en direct (qui se transforme vite en karaoké). 
À midi il y a les infos avec la journaliste, je fais aussi plusieurs jeux antenne pendant ces 4 heures donc je réponds au standard et puis l’émission se termine vers 15h40. 
La deuxième partie de la journée commence.
Il faut planifier la pub pour le lendemain.
Je m’occupe aussi des réseaux sociaux et de tout ce qui est à faire à côté de l’émission.
La journée est souvent trop courte...


Quels sont les principales difficultés de ce métier ?

Savoir se renouveler, il faut toujours avoir des idées et être curieux de ce qu’il se passe pour pouvoir en parler et être dans l’air du temps.