Actualité école

Le médiateur culturel fait le lien entre l’œuvre d’art et le public. Selon les cas, il peut avoir différents rôles. Il doit sensibiliser le public à l’univers artistique et l’y initier, aussi bien grâce à la communication que par le management. Il peut également organiser des évènements, assister les artistes, faire la promotion auprès des médias. Ce métier demande beaucoup de passion et de curiosité. Mais alors, comment l’atteindre ? 

Le Bachelor médiateur culturel : qu’est ce que c’est ?

Le Bachelor médiateur culturel se réalise sur trois ans et donne l’opportunité de réaliser un stage de 8 semaines. De la sorte, il mêle théorie, pratique et permet d’acquérir de l’expérience directement au sein d’un centre d’art. Cette formation ouvre à de nombreuses professions, au sein de la communication, du management, de gestion ou d’administration.

Il vise à transmettre aux étudiants les connaissances liées à l’histoire de l’art, tout en développant leurs compétences techniques. Grâce à cela, ils pourront réaliser des partenariats de projet ou encore gérer les acteurs internes et externes, mais aussi animer des équipes.

Qu’est ce qu’on apprend ? 

Les trois années d’études de ce Bachelor permettent de se spécialiser sur un sujet particulier.

La première année est une réflexion autour de la culture et de la société, les étudiants analyseront le monde contemporain ainsi que les principes de la communication, du droit et de la politique culturelle.

La seconde année, quant à elle, se concentre sur la culture et la communication. Les élèves devront assimiler des connaissances dans l’art contemporain, l’histoire de la danse, du théâtre, du cinéma mais également de la musique. De plus, ils apprendront à analyser et connaître les publics de la culture.

Durant la troisième et dernière année, les étudiants du bachelor choisiront une spécialisation : «  Médiateur du spectacle vivant et de la scène » ou «  Médiateur des industries créatives et des nouvelles technologies ».

La première spécialisation se focalise principalement sur la médiation dans un lieu culturel, l’accueil des publics, la participation au sein d’une entreprise, ainsi que la création de projets artistiques et d’action de médiation.

La seconde spécialisation se tourne surtout vers la création et la communication. Durant l’année, les étudiants auront acquis les capacités pour créer des sites web, effectuer des actions culturelles cinématographiques et organiser des productions d’œuvres cinématographiques.

Que peut-on faire par la suite ?

Suite à cette formation de trois ans, l’élève pourra effectuer différents métiers de l’univers culturel tels quechargé de production dans l'audiovisuel comme dans le cinéma, régisseur de spectacle vivant, chargé d’administration culturelle, attaché de production, organisateur de spectacle et commissaire d’exposition.

Il pourra tout de même poursuivre ses études jusqu’à un BAC +5 en rejoignant des écoles EAC pour devenir manager de projet culturel.

Pour conclure, ce Bachelor Médiateur culturel apporte un large panel de profession et l’opportunité de se procurer de nombreuses informations dans le domaine de la culture, de l’art et de la communication. De plus, il donne aux étudiants la possibilité de réaliser des métiers spécialisés dans la culture et dans les nouvelles technologies.